Zoïla by Masaari

Article Sponsorisé

La chaleur s'est intensifiée et le soleil a décidé de lui tenir compagnie, n'est-ce pas le bonheur ? 
Si, carrément, et comme un bonheur n'arrive jamais seul (un peu comme les soucis mais en beaucoup plus fun) j'ai des tas de choses très sympas à partager avec vous aujourd'hui.

Prêt à savourer ?

Ce mois de juin est riche en événements, soirées et autres afterworks bien sympathiques. Ça sent bon l'arrivée des vacances, la fiesta a commencé ! 
Dans la même journée super chaude et ensoleillée, j'ai reçu un superbe colis come from Masaari et lors d'une soirée, j'ai pu me faire coiffer par un talentueux artiste des cheveux, mais pas que !

On va commencer par la tenue, je vous parlerai de la mise en beauté après. Pile dans la tendance éthnique de ce printemps/été, elle se compose principalement et presque exclusivement de la robe Zoïla de chez Masaari.

Si vous étiez à la Pulp'Fashion Week 2016, c'était l'une des 2 jeunes créatrices présentes qui a défilé. Résolument encrée dans les origines camerounaises de sa créatrice Love Voundi cette ligne de prêt-à-porter offre un savoureux mélange de coupes rétro, élégantes, tendances et inspirées du vestiaire traditionnel Africain. Féminines, flatteuses, joyeuses et colorées, j'aime beaucoup cet univers éclectique qui rassemble des inspirations piles dans ce que j'aime !

Cette robe Zoïla a une coupe qui me rappelle à la fois les robes pin-up fifties, les manches des robes seventies et celles des boubous. Faite de pagne, elle est particulièrement adaptée à cette saison estivale tout en offrant une silhouette structurée. Ce tissu dont mon modèle est fait n'est pas présenté sur le site mais il est disponible sur simple demande. Si vous avez envie d'un beau pagne fuchsia, laissez-vous tenter, il est splendide.

Masaari offre un vestiaire éclectique, nomade, coloré, joyeux, moderne et résolument dans l'air du temps aux femmes taillant entre le 36 et le 54. Profitez des soldes pour la (re)découvrir ;-)






Pour accessoiriser la tenue, j'ai choisi des pièces simples, modernes et épurées afin de souligner la robe, son imprimé et sa coupe. Lui laisser la tête d'affiche en apportant une touche de sophistication sans la dénaturer. De toute façon, soyons réaliste, on ne voit qu'elle, l'enjeu est d'être à sa hauteur...
J'ai choisi de porter des boucles d'oreilles en or végétal lumineuses et graphiques, une pochette noire et dorée aux formes géométriques et une bague cage dorée rehaussée de pierres marbrées.
Le look est finalisé par une ceinture avec une plaque métallique dorée qui donne une touche précieuse à la robe et des sandales vernis à larges talons pour le clin d'oeil fifties.










Robe : Masaari
Ceinture : Asos Curve
Pochette : Asos
Sandales : New Look
BO : Or Végétal
Bague : Asos Curve
Éventail : Nature & Découvertes
Coiffure : Thierry Jochum (Kraemer Prestige, Strasbourg)




La coiffure wavy que j'arbore à été patiemment élaborée par les mains expertes de Thierry Jochum, artiste capillaire et artiste peintre. L'oeuvre qu'il a fait de mes cheveux n'est rien a côté de ses tableaux aux couleurs et à l’exécution percutante. Je ne peux que vous inviter à découvrir son univers pictural.
Une fois de plus, je salue les artistes qui osent laisser parler leur talent sur des supports variés et dans des domaines différents. Au final, c'est de toute façon l'art que l'ont savoure quelle qu'en soit la forme. Merci !






Crédit photos : MA-VR.Picts

6 commentaires

Laissez-moi un petit mot !

Merci