Starbucks + Strasbourg = Strasbucks


Le gros événement de cette fin de semaine à Strasbourg c'était bien sûr l'ouverture du tout premier Starbucks au centre de la ville.





C'est amusée que j'ai vu différentes réactions concernant l'ouverture de cette enseigne. Inévitablement, Comme à chaque nouveauté, 2 clans se forment, les "pro" et les "anti".
Les pro étaient bien avant l'ouverture aux portes de la boutique pour profiter de cette nouveauté et rafler un mug cadeaux, ben oui, parce que seuls les 300 premiers clients en auront un ! Avec les actuelles nuits debout, autant vous dire qu'il y avait une sacrée file d'attente !
Et puis il y a bien sur les "anti" qui nous assomment sur les réseaux sociaux à grand coup de "ca-café", de Monsanto, de photo de leur mug d'une autre marque ou de gobelet où l'on peut tout lire sauf Starbucks, etc, etc, etc !

Tout ce remue ménage m'amuse ! S'est-il passé la même chose lorsque Häagen-dasz a ouvert sa boutique à coté de la cathédrale ? Y'a-t-il eu cette lutte pro et anti ? Je ne me souviens plus et c'est dommage. En même temps, si ça ne m'a pas marqué c'est peut-être parce qu'il n'y a pas eu ce genre de chose.

Dans l'absolu, c'est plutôt sympa l'ouverture du Starbucks de la place Kléber, ça va me permettre d'exprimer différentes choses.
Tout d'abord, j'ai un petit peu envie de dire, que Starbucks, je perçois ça comme le "Fast-food" du café. C'est sympa, c'est truffé de truc que l'on diabolise ; Sucre, graisse, pesticide & co. Le parfait cocktail à ne surtout pas boire quotidiennement c'est évident. Mais de temps en temps, pour le plaisir, parce que j'adore leur moka blanc, j'avoue que j'aime me rendre dans un Starbucks de temps en temps. Jusque là, je devais être soit à Baden-Baden, soit à Paris pour le faire, aujourd'hui, je pourrai le faire à Strasbourg. C'est sympa, mais ça restera quelque chose que je consommerai de façon très occasionnelle, à l'image de ma consommation de Junk food...
D'autre part il ne faut pas oublier qu'en Alsace, nous avons la chance d'avoir des torréfacteurs qui nous proposent déjà des cafés d'une très grande qualité. Au quotidien, je prends un café par jour, au réveil. Je ne suis déjà pas une grande consommatrice à la base. Mais dans ma machine à café, se succèdent des café Sati, Reck ou Henri torréfiés en Alsace. J'apprécie leurs saveurs, j'aime les comparer, les boire, les déguster... Au quotidien, le café pour moi, c'est ça, du bon café noir sans sucre dont j'apprécie les arômes.



Alors autant vous dire que Starbucks, je n'ai rien contre, mais pour moi, ce n'est pas prendre un café, c'est se faire plaisir à base de café... Ça n'a rien à voir. J'aurai grand plaisir à en prendre si le cœur m'en dit, mais ça ne changera pas mon quotidien, loin de là !

2 commentaires

  1. bien dit, je partage tout!
    le vrai café noir du matin et le petit plaisir transgressif de temps en temps, ça commence à fatiguer un peu les intégristes du manger sain, healthy et autres puristes. A les suivre on ne devrait même pas boire de café qui a un très mauvais bilan carbone en plus ( ne pousse pas en Alsace!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En Alsace on a plein de choses, mais pas de caféier, c'est vrai. Mais y'a des torréfacteurs... Les pays producteurs de cafés ne sont pas forcément équipés pour la torréfaction. Je ne suis pas insensible à l'empreinte carbone, mais bon, à l'heure actuelle, difficile de vivre en plein forêt des propres ressources de la nature aussi. Donc, il faut trouver un juste équilibre. Il faut manger sain, mais on n'a qu'une vie, on peut aussi se faire plaisir de temps en temps... Je pense qu'il faut faire de son mieux chacun a son niveau, mais certains frisent l'intégrisme parfoi, je suis bien d'accord avec toi.

      Supprimer

Laissez-moi un petit mot !

Merci