Gone With The Wind

En cette semaine spécial Saint Valentin, je ne pouvais pas ne pas vous parler de mon roman d'amour préféré qui s'avère être aussi mon roman préféré, j'ai nommé "Autant en emporte le vent".
J'avoue qu'il y a bientôt 10 ans, quand je me suis lancée dans la lecture de ce roman, je l'ai plus fait par acquis de conscience d'avoir lu ce classique de la littérature que par réelle passion de la découverte. J'ai vraiment bien fait car j'ai adoré ce livre. Je pense qu'il peut paraître un petit peu effrayant de par son épaisseur, en version poche il est en 3 tomes, mais il est tellement bien écrit qu'il n'est sincèrement pas compliqué à lire. Si vous ne l'avez pas lu, n'hésitez pas, vous ne serez pas déçu(es).
L'histoire est vraiment passionnante, outre les multiples mariages de Scarlett O'Hara, son amour impossible avec l'époux de sa meilleure ennemie, le livre retrace une partie importante de l'histoire des Etats-Unis notamment la guerre de Sécession (du côté des sudistes, "les perdants") et dont l'issue a permis l'abolition de l'esclavage.
Si vous ne connaissez pas l'histoire, je vous invite à en lire un résumé ici.
Ce qui m'a particulièrement plu dans ce roman, c'est son écriture, je ne suis pas une fan des longues désinscriptions car j'ai tendance à vite m'y perdre, surtout quand il s'agit de science fiction. Oui, honte à moi, je n'arrive pas à lire du Tolkien, je m'emmêle complètement les pédales. Mais là, les paysages dépeints sont très vivants, précis sans être rébarbatifs, nous sommes vraiment happés par l'histoire avec la sensation de vivre la scène, d'entendre ce qui se passe autour, "comme si nous y étions".  
Bref, la lecture de ce roman est vraiment plus que la lecture d'une simple histoire d'amour ou de désamour, il nous fait voyager dans une autre époque, une autre culture et retrace une partie capitale de l'histoire des USA qui met en lumière bien des choses que malheureusement, on constate encore aujourd'hui...

Crédit photo : MA-VR.Picts

Aucun commentaire

Laissez-moi un petit mot !

Merci